Stéphane Coviaux

La fin du monde viking

La fin du monde viking ACHETER LIRE UN EXTRAIT

Entre les VIIe et XIIe siècle, les mondes nordiques entrent dans l’histoire de l’Occident. Leurs populations, polythéistes, deviennent chrétiennes, alors même que, parallèlement, les raids vikings prennent pour cibles les monastères et les églises du continent européen. Phénomène massif s’inscrivant dans la longue durée, la christianisation affecte les croyances religieuses mais, plus encore, les représentations politiques et la structure des sociétés du nord de l’Europe, la place des femmes ou bien encore les modes onomastiques. Stéphane Coviaux montre que ces mutations profondes s’expliquent autant par les initiatives venues du sein même de la société viking que par l’organisation de missions en provenance du monde chrétien.

En croisant la runologie, l’archéologie funéraire, la poésie des scaldes, les textes de lois, les sagas islandaises et l’architecture religieuse, l’auteur signe un ouvrage enlevé qui jette un regard aussi neuf qu’inattendu sur ces mondes méconnus.

ISBN 978-2-3793-3250-0
Parution 15/10/2019
Pagination 368 pages
Format 14 x 22
Prix 23.5 €

Actualités

[Podcast] La fin du monde viking - Storia Voce

Saviez-vous qu'au VIIIème siècle, les raids vikings ont en grande partie favorisé la christianisation du monde viking? Dépeints avec effroi par les chroniques des Clercs du IXème siècle, les raids vikings sont souvent vus comme une page violente et traumatisante de l'histoire de France. Stéphane Coviaux revient sur cette christianisation, loin de caricatures et des mythes, loin de l’image d’Épinal d’un missionnaire oppresseur, imposant sa foi au mépris des us et coutumes du pays.

[Podcast] La christianisation du monde viking - Paroles d'histoire

Entre les VIIe et XIIe siècle, les mondes nordiques entrent dans l’histoire de l’Occident. Leurs populations, polythéistes, deviennent chrétiennes, alors même que, parallèlement, les raids vikings prennent pour cibles les monastères et les églises du continent européen. Phénomène massif s’inscrivant dans la longue durée, la christianisation affecte les croyances religieuses mais, plus encore, les représentations politiques et la structure des sociétés du nord de l’Europe, la place des femmes ou bien encore les modes onomastiques. Stéphane Coviaux est au micro de Paroles d'histoire.