Vincent Bernard

La guerre de Sécession

La « Grande Guerre » américaine 1861-1865

La guerre de Sécession ACHETER

Avril 1861-avril 1865. Quatre années pendant lesquelles un peuple encore mal soudé d’un peu plus de 30 millions d’âmes, dont 4 millions d’esclaves noirs, s’est affronté en continu, divisé en deux camps inégaux, chacun invoquant sa propre définition de la liberté. Une guerre mobilisant 3 millions de combattants sur un territoire plus vaste que l’Europe, voyant plus de 10 000 engagements militaires distincts, dont certains sont devenus les pierres angulaires de la mémoire américaine, tels Bull Run, Shiloh, Antietam ou Gettysburg… À de nombreux égards, il s’agit du premier grand conflit contemporain, puisant dans toutes les ressources d’une modernité industrielle naissante, impliquant toutes les forces vives de la jeune société américaine passée en quelques décennies d’un conglomérat de colonies émancipées à une nation démocratique minée par ses contradictions internes. Avec 750 000, peut-être 850 000 morts, c’est la guerre de très loin la plus meurtrière de l’histoire des États-Unis, ayant provoqué 160 ans de débats et de polémiques, comme un écho lointain mais toujours bien présent. Pour comprendre ce cataclysme fondateur, Vincent Bernard offre enfin le grand récit attendu sur la guerre civile américaine, nourri de sources primaires et fondé sur une impressionnante bibliographie internationale.

 
ISBN 978-2-3793-3027-8
Parution 12/01/2022
Pagination 448 pages
Format 14 x 22
Prix 24 €

Actualités

Mollat x Vincent Bernard : La guerre de Sécession. La « Grande Guerre » américaine 1861-1865

Vincent Bernard présente à la caméra de la librairie Mollat son ouvrage "La guerre de Sécession. La « Grande Guerre » américaine 1861-1865". Entretien avec Jean-Baptiste Garros.