Maxime Reynaud

La dernière invasion

La dernière invasion

Dans la mémoire collective, jamais la France n’est parvenue à débarquer dans les îles Britanniques, du moins depuis Guillaume le Conquérant. L’échec de la « descente » de Napoléon avec le désastre de Trafalgar en serait le symbole. Nous l’avons oublié, mais les armées de la Révolution ont bel et bien débarqué au Royaume-Uni, en Irlande précisément, au terme d’une épopée navale et terrestre phénoménale ici racontée par Maxime Reynaud. En 1798, un corps expéditionnaire prend pieds dans une Irlande révoltée contre la tutelle britannique et accumule les victoires face à un adversaire largement supérieur en nombre. Si l’absence de soutien depuis la France condamne finalement cette petite force à la défaite, elle aura toutefois réussi l’exploit de libérer un territoire de 4 800 km² et 11 villes, après avoir remporté la retentissante victoire de Castlebar à 700 contre 6 000. Au-delà d’une campagne oubliée, ce livre ouvre des champs d’analyse plus vastes en revenant sur l’affrontement franco-britannique pour la suprématie en Europe.

ISBN 979-1-0404-0042-4
Parution 27/03/2024
Pagination 288 pages
Format 14 x 22
Prix 22 €