Aurélien Lignereux

L'Empire de la paix

De la Révolution à Napoléon : quand la France réunissait l’Europe.

L'Empire de la paix

De la Révolution française et du Premier Empire, on retient des batailles et des victoires. La France se serait agrandie grâce à ses succès militaires. Jusqu’à constituer, sous Napoléon, un Empire de près de 130 départements. Et si, loin d’être un phénomène guerrier, l’Empire était un phénomène politique et bien souvent pacifique ? C’est la thèse détonante d’Aurélien Lignereux qui rappelle dans ce livre que, contrairement à une idée reçue, le gain de territoires ne provenait pas des conquêtes, en soi insuffisantes, mais d’un processus administratif et politique lourd et complexe : la « réunion ». Autrement dit : il ne suffisait pas de gagner des guerres pour gagner de nouvelles régions. On découvrira avec stupéfaction la complexité des arguments avancés pour opérer le rattachement d’une population à la France. Laquelle charrient des phénomènes jamais identifiés : la francisation de tout un pan de l’Europe et la réciprocité de l’impérialisme puisque la France elle-même change lorsque des Piémontais ou des Hollandais sont nommés préfets à Bourg ou à Nantes ! Si le phénomène impérial a existé, il était bien moins militaire que politique. Napoléon déchu, des centaines de Belges, de Rhénans ou de Génois voudront, par exemple, redevenir les Français qu’ils avaient été sous la République et l’Empire. Un livre magistral d’intelligence, qui renouvelle en profondeur l’état des connaissances relativement aux guerres de la Révolution et de l’Empire.

ISBN 978-2-3793-3465-8
Parution 25/01/2023
Pagination 408 pages
Format 14 x 22
Prix 23 €