Mathieu Geagea

Dunkerque, la dernière forteresse nazie

Dunkerque, la dernière forteresse nazie

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Dunkerque est la ville française la plus longtemps occupée, et une des dernières du IIIe Reich à capituler, après Berlin. À partir de septembre 1944, et huit mois durant, la cité portuaire a été transformée en forteresse, dont Hitler ordonna qu’elle soit défendue coûte que coûte, jusqu’à la mort si nécessaire. Nourri par des archives inédites, cet ouvrage dévoile les dessous d’un siège où des centaines de civils français ont éprouvé la faim et la soif, avant d’être internés dans des camps. Les soldats allemands sont placés sous l’autorité d’un impitoyable vice-amiral, Friedrich Frisius, qui fait preuve d’un entêtement suicidaire et va même jusqu’à ordonner, en 1945, une ultime offensive, la dernière sur le territoire français. Et de fait, alors que la plupart du pays est libérée, Dunkerque continue de résister, au grand dam du commandement américain. Voici le récit sanglant de cette aventure aussi folle que désespérée, dernier acte de la Seconde Guerre mondiale tombé dans l’oubli et qui constitue pourtant une tragédie française. 

 

ISBN 979-1-0404-0370-8
Parution 03/05/2023
Pagination 336 pages
Format 14 x 22
Prix 23 €